Sélectionner une page

De Retour du Trail Verdon Canyon Challenge

Premier trail, pour moi, sur cette distance et ce dénivelé positif.
Je savais que cela serait difficile mais j’avais sous estimé la chaleur…

Samedi matin, à Aiguines, il était annoncé un petit 36° pour la journée, une broutille…

Le départ est donné à 9h00, et nous voilà parti avec Florent. Avec ma petite expérience de trailer, j’avais conscience qu’il me fallait partir tranquillement pour ne pas me cramer et arriver au bout. Ça commence à grimper rapidement sur ce premier tronçon de 8km (480d+) mais le single est agréable, technique, il faut être vigilant et bien regarder où l’on pose ses pieds. Par chance cette première partie est ombragée ce qui est fort appréciable car il fait déjà très chaud. La vue sur le canyon y est magnifique.

Arrive donc le 1er ravito, je retrouve Florent, de l’eau, 2 quartiers d’orange et c’est reparti pour le 2e tronçon de 11km (200d+). Florent étant trop rapide pour moi, je le laisse partir, je le retrouverai à l’arrivée (trop fort ce Florent ;)). Je prends un gel, mais j’ai du mal à l’avaler, il me faut pratiquement 25 minutes pour le finir. Cette section est une piste large roulante sans difficulté mais en plein soleil, en plein cagnard. On est nombreux à alterner course et marche. Je me fixe des objectifs… courir jusqu’au prochain arbre en bordure de piste, récupérer un peu, marcher quelques dizaines de mètres puis courir à nouveau… C’est l’occasion de faire connaissance avec quelques trailers qui subissent tout comme moi cette chaleur infernale, on se soutient, on s’encourage. Je tente de manger une barre, je croque dedans, je mastique, je mastique mais je n’y arrive pas. bon tant pis je laisse tomber… 18e km, crampes aux mollets, “merdum” ! J’espérais que ça arriverai plus tard… j’essaye de changer ma foulée, je marche…

Le 2e ravitaillement est à quelques mètres, soulagé ! Les pompiers nous arrose la tête, merci les gars, ça fait du bien 🙂 Il était prévu du salé sur ce ravito mais avec cette chaleur de fou, pas de charcuterie, quelques tucs, fromage et jambon qui transpirent le reste est sucré. Je bois, je bois, essaye d’avaler un tuc, ma bouche est tellement sèche que j’ai du mal à le manger. Je me pose 10 minutes puis fais le plein de ma poche à eau. Des trailers déclarent forfait, ils sont cuit… Un des bénévoles nous apprend qu’ils ont ajouté un 3e ravitaillement, uniquement de l’eau, à mi-parcours du 3e tronçon (15km, 700d+), ce qui n’était pas prévu initialement. C’est une sacrée bonne nouvelle !!! Je remercie et salut les bénévoles et reprend la route.

À ce moment, sur la piste, toujours à découvert sous le soleil de plomb, je n’arrive plus à courir, je marche en compagnie d’autres compagnons d’infortunes. Ça grimpe, il fait une chaleur de dingue. C’est bizarre je vois des étoiles pourtant il fait jour 😂… J’ai des nausées… Je prends sur moi. Je regarde ma montre, chaque kilomètre qui passe me rapproche du 4e ravito, mais en marchant c’est long, très long…

Éole, dans sa bonté, à la gentillesse de nous envoyer quelques courants d’air, j’ai l’impression de revivre, merci à toi !
24e km et des poussières, il est enfin là ce ravitaillement ! Ça tombe plutôt bien, il faut que je me pose, les jambes sont douloureuses. La petite équipe de bénévole est très sympathique, on discute, on blague, je bois, je bois… Je discute avec des trailers qui eux aussi sont bien entamés, j’encourage un jeune qui voulait abandonner et le motive, il me répond : “j’en peux plus, j’ai envie de chialer…” Je lui dit de se poser un moment, que ça va aller… Au final, il repartira même avant moi 🙂

je fais de nouveau le plein de la poche à eau, juste au moment où Sébastien, un ami, arrive puis on repart ensemble. Ça grimpe, toujours sur cette piste mais rapidement on arrive sur un petit single plus sympathique, toujours en d+. La bonne nouvelle c’est qu’au niveau des jambes ça va mieux, on alterne entre course et marche. On a plusieurs fois l’impression d’arriver au sommet mais non, on y est pas encore, on ne voit plus la fin de cette montée. Il nous faudra patienter jusqu’au 29e km pour y arriver mais la vue est de toute beauté !

C’est magnifique ! Nous sommes au sommet du grand Marges (1576m). Le temps de prendre quelques photos, il est grand temps d’attaquer la descente vers Aiguines… on court, tant bien que mal, au début la descente est facile mais ça ne dure pas. Sébastien a pris du retard. J’essaye de suivre un concurrent qui était sur le 60 km, il me demande si je veux passer 😂, non merci, je vais me contenter de rester derrière toi et encore si j’y arrive… On discute un peu dans ce single descendant, il m’avoue finir au mental lui aussi, mais chapeau je suis pas prêt de faire un 60km, moi. Ça descend dur, avec la fatigue faut être hyper vigilant, ce serait dommage de chuter maintenant à quelques kilomètres de l’arrivée. Je fatigue, j’en ai plein les jambes… 32,5km je n’arrive plus à le suivre, je le laisse partir et décide de ralentir.

Évidemment avec la baisse d’altitude la température monte et Éole n’est plus là, j’ai l’impression d’être une cocotte minute… Je rattrape une traileuse qui veut me laisser passer, mais je reste derrière, je suis à bout ! Toujours l’œil sur la montre, 33km et des poussières, allez il faut tenir, on est dans la forêt, on ne voit pas et on entend pas grand chose de la civilisation…

Enfin on déboule sur la route, le camping à droite, le village et l’arrivée en contrebas. On court comme on peut, sur le goudron. Mais c’est quand l’arrivée ??? J’encourage ma coéquipière, 34km, encore quelques centaines de mètres, on arrive dans le village, des spectateurs nous encourage et enfin pas loin l’Arche à 100 mètres, je laisse passer ma coéquipière, elle le mérite et hurle de joie en passant la ligne d’arrivée 🙂

Ça y est, il est fini ce trail. Terminé au mental mais terminé quand même !!!

Au final 6:46:32 pour faire ces 34km, 1500d+ et sous ce cagnard de dingue…
Au classement 170/252, 41/61 V1M

24 juin 2017

Annexes

Site de l’organisation : https://www.varverdoncanyonchallenge.com/

Aiguines : http://www.aiguines.fr/

 

0
Laissez un commentaire, je le lirai avec grand plaisir :)x
()
x